Le solex de Robert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

18122015

Message 

Le solex de Robert




Le solex de Robert : toute une histoire.
Ca commence pendant l'été, quand Robert tombe sous le charme du solex livré à son vieux pote Jacquot sur son ïle : "j'en veux bien un aussi"

Commence alors la traque d'un objet rare à un prix raisonnable, ce qui devient de plus en plus compliqué. Finalement il s'en trouve un qui cherche acquéreur dans la douceur angevine, mais il va y avoir du boulot pour lui redonner un peu d'éclat, et autant sans doute pour lui redonner vie. Tant pis : le challenge est relevé. Et voici le petit album photo de la restauration de l'engin.

Les photos de l'élu à son arrivée en Bretagne



Il a l'air pas trop vilain comme ça vu de loin. En tout cas il est complet, sain, et avec l'habitude je sais ce que je vais pouvoir en tirer, raison pour laquelle j'ai jeté mon dévolu sur lui.

jacquot

Messages : 95
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Le solex de Robert :: Commentaires

Message le Ven 18 Déc - 21:36 par jacquot

A y regarder de plus près, un petit état des lieux.







Il y a beaucoup de rouille : tout est en bon état mais à restaurer sérieusement.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 18 Déc - 21:48 par jacquot

Quand on retire les capots et habillages, ou qu'on commence à déshabiller les différents éléments, le spectacle n'est pas mieux : y'a du boulot mon pote !





   

Alors on va user de la brosse métallique et du grattoir, de l'opinel pour aller gratouiller dans le moindre recoin, et de la brosse plastique montée sur perceuse pour remettre tout ça au propre.

Tout l'engin va y passer, pièce après pièce, boulon après boulon et vis après vis.  Quand il sera remonté il aura été 100% révisé : le moindre boulon usé aura été remplacé, les pièces qui peuvent poser problème sont changées (toujours pour de la pièce d'époque).  

Seule liberté : lorsque des pièces présentent un problème à l'usage elle sont remplacées par d'autres plus sécurisée. C'est le cas de certains boulons qui ont tendance à se faire la malle sous les vibrations quand on roule, en risquant de mettre le bonhomme par terre : je les remplace par des boulons freinés d'aujourd'hui.  Idem par exemple pour la vis de fixation du levier de décompresseur qu'il arrive qu'on perde en route (taillé un peu court à l'époque), je le remplace par une vis plus longue du commerce d'aujourd'hui pour ne plus se retrouver dans l'embarras quand on a perdu tout moyen d'arrêter le moteur parce qu'on a perdu la commande en route.


Après des heures et des heures de décapage, frottement, lustrage, voici ce qui arrive

Avant :

Après :


à gauche avant, à droite après :  (roulement de direction)

et côté moteur : avant :

après :


Le moteur avant :

le même après :

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 18 Déc - 21:56 par jacquot

Bon, l'affaire commence à toucher à sa fin.
Toutes les pièces du cycle ont été démontées, nettoyées contre la rouille, traitées, puis repeintes : ça donne quelque chose comme ça (à comparer aux premières photos)




Les deux roues ont été nettoyées. Mais la jante avant était bien atteinte : j'aime pas trop ça mais j'ai éliminé le plus possible d'éclats de rouille et lui ai passé un petit coup de bombe imitation chrome : c'est pas ce que j'aime le plus mais ça rattrape beaucoup une roue en piteux état d'oxydation.

Là où il en a chi bavé un max le malade, c'est la gymnastioque qu'il a dû faire pour conserver les filets dorés d'origine : ils sont sympas, non ?
Et remarquez la boulonnerie : presque comme neuve : sympa non ?



Et il a même conservé une touche rétro plutôt chic : la vieille décalco du solexiste d'antan, avec le n° de téléphone à 6 chiffres des années 80-90



Il commence à bien me plaire cet engin. Et comme on a encore un bel après-midi, j'ai décidé de le sortir : un fond de mélange, remontage des durites, réglage sommaire des freins, gonflage des pneus ... et on va aller voir ce qu'il a dans le ventre et si j'ai bien bossé côté moteur aussi.

Une vieille bougie (en attendant de lui trouver celle qui lui conviendra le mieux), remontage du pot de détente pour pas affoler tout le quartier ... et en route : moteur sur le pneu, décompression ...

et teuf teuf teuf : il revit : sans doute sa première remise en route depuis les années 95.
Et il tourne bien l'ancien : joli petit bruit, régime régulier ... eh bien c'est parfait : le voilà ressuscité.

Et le voici encore fumant après ses deux ou trois tours de lotissement




Bon : semaine prochaine les finitions :réglage des freins, revoir la chaine de pédalier un peu longue et lâche, vérifier le serrage de tous les boulons (ma vieille manie d'oublier de serrer), vérifier que les pneus tiennent la charge (pneu neuf à l'avant et 50% usé à l'arrière : de quoi tenir au moins 2 ans je pense) ... refaire tourner l'ancêtre plusieurs heures durant pour vérifier qu'il tient bien dans le temps ... et il pourra rejoindre sa nouvelle destination : Robert tu peux préparer les rillettes (lol)

Dernière petite remarque pour le jacquot sur son île si il lit ça : t'as vu, il a retrouvé son bouchon !!! Je dis ça je dis rien, mais dès qu'il y a un problème de bouchon on sait résoudre, hein la cocotte ?

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 18 Déc - 22:00 par jacquot

Le solex de Robert en fin de remontage, quelques heures avant sa première re-sortie


Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 18 Déc - 22:03 par jacquot

Il restait quelques bricoles à peaufiner pour le terminer : sur le ton de certaines pub ...
- et si je tombe en panne est-ce qu'il a sa boite à outil et ses outils ? ... il l'a,
- et si le carbu éclabousse, est-ce que j'ai une tôle de protection ? ... il l'a,
- et la manette de delevage a été repeinte ? ... elle l'est,
... bref : il est complet comme d'origine ? ... il l'est

et il a même récupéré une belle pompe comme à l'origine.




Mais alors qu'est-ce qui manque ?
- la sonette à remonter,
- monter une chaîne plus courte d'un maillon,
- et lui trouver un rétroviseur pour être en règle avec la réglementation actuelle : ça tombe bien il va y avoir une bourse aux pièces dimanche prochain (avec une belle expo de voitures anciennes et un anniversaire de la ds citroën) : j'irai lui chercher ça.

Ce serait bien que je puisse le tester un peu tout terrain : sur ma piste d'essais il tourne parfaitement, mais ce n'est que du plat. Mais sans carte grise j'ai pas le droit d'aller le tester sur la voie publique. Tant pis, je vais désobéir et essayer de lui trouver un peu de tout terrain à la campagne.

Et ensuite y'aura plus qu'à le livrer en échange de dégustation de rillettes (ouarf).

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 18 Déc - 22:07 par jacquot

Sa chaine, c'était ça

il était temps de sortir la brosse à dent pour lui redonner un peu de lustre : la voici pendant et après le boulot




Et elle est à la bonne taille.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum